Rechercher
  • gregoiremouhica

Restauration: Les innovations à l'étranger

Après une année 2020 qui a vu plus de la moitié de la population mondiale se confiner, un grand nombre d’industries ont été profondément touchées par la pandémie. Parmi les secteurs les plus touchés dans le monde on y retrouve le monde du spectacle et de l’événementiel, le monde de la nuit et l’industrie du tourisme et de la restauration.

Parallèlement, les temps changent et évoluent pour laisser place chaque jour à de nouvelles innovations qui ont pour objectif d’améliorer et de simplifier les secteurs d’activité concernés.


Dans quelle mesure les avancées technologiques touchent-elles la restauration à l’étranger malgré la crise sanitaire ?


En réponse aux nouveaux modes de consommation et aux normes sanitaires, les restaurants aux quatre coins du monde essayent de s’adapter de la meilleure des façons pour pouvoir attirer plus de clients et leur proposer une expérience toujours plus unique.

En Espagne et Amérique Latine, de nombreuses plateformes de Digital Consulting voient le jour afin de pouvoir accompagner les restaurateurs dans leur vie numérique. Diego Coquillat a donc développé un journal digital des restaurants qui relaie dans tous les pays hispanophones les dernières nouveautés et avancées numériques du monde de la restauration.

Diego Coquillat ne propose pas seulement de simples articles et conférences, l’agence forme également les restaurateurs en ligne et leur met à disposition un service de consulting dans lequel est mis en place un plan opérationnel et un suivi pour ses clients. Cet accompagnement permet aux restaurateurs d’être présent en ligne et d’être formé à l’utilisation de différents outils tels qu’Instagram, Facebook Ads, Google My Business ou TripAdvisor pour ne citer qu’eux.

En effet, à travers son école numérique, Diego Coquillat donne aux restaurateurs la meilleure des visibilités possible et un grand panel de solutions digitales pour rendre les restaurants plus intelligents et connectés (formation sur l’Intelligence Artificielle et sur le Big Data).





Outre-Atlantique, les États-Unis ont eux aussi leur manière d’adapter le secteur aux nouvelles tendances et opportunités digitales. On peut prendre l’exemple hors-pair de l’écosystème proposé par l’application Menu.

L’application Menu.app permet aux restaurateurs de connecter des bornes de commandes, une application web et mobile, un kit de développement logiciel SDK (Software Development Kit), ainsi qu’un centre de management complet comprenant des outils CRM, gestion de stock et management du restaurant.

Cet écosystème donne accès aux restaurateurs à une gestion complète des commandes, une organisation en cuisine millimétrée ainsi que de le cumul d’informations sur les commandes faites qui permet donc aux restaurateurs de mieux connaître leur clientèle. L’application permet aussi de pouvoir directement communiquer avec les clients via des offres promotionnelles et des récompenses pour les clients assidus.




Toujours enclin à d’étonnantes innovations, la Chine nous montre une fois de plus que le secteur de la restauration n’a plus rien à envier aux autres secteurs en termes de transition numérique.

On retrouve dans le pays un nombre grandissant de restaurants utilisant des robots serveurs qui ont des capacités opérationnelles totalement ahurissantes en allant pour les plus productifs jusqu’à 8.000plats/jours.


Certains restaurants de la branche chinoise de la franchise KFC ont un système de reconnaissance faciale. Ce système permet au client d’avoir accès à sa dernière commande s'il le souhaite et à des recommandations adaptées personnellement grâce à l’Intelligence Artificielle.

L’IA permet aussi de surveiller les employés quant à leur respect des règles d’hygiène au moment de la préparation des plats avec un système de surveillance des cuisines; auquel cas un non-respect des consignes hygiéniques peut entraîner des sanctions pour l’employé.


Le domaine de la livraison aussi a ses innovations; avec l’utilisation de robots et de drones pour livrer les commandes. Au nord de la Californie, des robots autonomes permettent de se faire livrer ses plats commandés en ligne directement chez soi via l’application DoorDash. D’un autre côté, l’un des leaders de la livraison de plat cuisiné Ele.me permet aux habitants de plusieurs villes chinoises de se faire livrer leur plat par voie aérienne en utilisant donc des drones.



Finalement, le pays du Soleil Levant abrite un restaurant des plus innovants.

Après la démocratisation de la cuisine moléculaire, connue de tous aujourd’hui, le studio de design conceptuel japonais Open Meals a ouvert cette année à Tokyo un restaurant qui propose des sushis imprimés en 3D basés sur les échantillons biologiques des clients. Ces sushis faits sur-mesure s’adaptent aux besoins physiologiques propres à chacun des clients.

En plus de simplement réserver une table, le client doit donc se munir d’échantillons biologiques qu’il donnera en arrivant au restaurant pour que les chefs puissent concocter un menu adapté aux besoins physiologiques.

Ces sushis imprimés à l’aide d’une imprimante 3D avec un look Minecraft sont de réelles petites œuvres d’art d’une finition remarquable.





Le secteur de la restauration se digitalise sur l’ensemble du globe à travers des innovations et des idées plus ou moins originales. Là où la digitalisation permet aux restaurateurs d’être toujours plus près de leur clientèle, et de proposer des expériences intelligentes, personnalisées et connectées; on peut voir que l’Intelligence Artificielle ainsi que l’imprimante 3D permettent au secteur de s’ouvrir à de nouveaux horizons en termes d’expérience-client.

Certaines de ces avancées peuvent être vues comme une dénaturalisation du métier, cependant elles sont bien réelles et trouvent des clients toujours en recherche de nouvelles expériences.


68 vues0 commentaire
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc LinkedIn Icône

©2020 BILLEE - TOUS DROITS RESERVES 
15 rue de Milan 75009
RCS Paris B 827 830 688

contact@billee.fr // 01 79 73 30 55

MENTIONS LEGALES
CONTACT